PRÉSIDENCE UVICOCI : MME LAURE BAFLAN-DONWAHI, Candidate  

TOF BAFLAN 2
58 / 100

L’Assemblée Générale Élective de l’Union des Villes et Communes est prévue le 15 mai prochain à Yamoussoukro. Pour plusieurs maires, il est impératif que le prochain président de l’UVICOCI, qui sera élu s’engage à transformer l’union en une institution robuste et dynamique. Cette transformation permettrait à l’UVICOCI de jouer un rôle plus efficace dans la défense des intérêts des communes de Côte d’Ivoire et de soutenir activement leurs initiatives de développement.

TOF BAFLAN 1 3
PRÉSIDENCE UVICOCI : MME LAURE BAFLAN-DONWAHI, Candidate   5

C’est dans ce cadre que le Maire de Mayo, dans le département de Soubré, Mme Laure Baflan épouse Donwahi a annoncé, ce lundi 29 avril 2024 sa candidature lors d’une conférence de presse à Abidjan-Plateau.  Selon la candidate son parti, le RHDP l’a encouragé dans ce projet. Le Maire de Mayo a révélé que sur les 201 communes de la Côte d’Ivoire, 10% sont appelées grandes communes et 80% sont des petites communes situées dans les villes de l’intérieur du pays. Et pourtant les problématiques sont les mêmes partout. C’est fort de constat qu’elle demande un peu plus de solidarité entre les élus. La candidate était entouré des maires de Irié-Watta,  d’Azaguié, de Prikro et de Rubino.

TOF BAFLAN 2
PRÉSIDENCE UVICOCI : MME LAURE BAFLAN-DONWAHI, Candidate   6

Bénéficiant d’une grande expérience en tant que Maire de la commune de Mayo depuis plus de 10 ans, mais aussi en sa qualité́ de 4ème Vice-présidente de l’UVICOCI et membre du bureau depuis 2013. Mme Laure Baflan a décidé́ selon elle,  après mûre réflexion et consultation de déclarer sa candidature à la présidence de  l’union des Villes et Communes pour l’élection du 15 mai prochain.  A l’en croire, cette décision fait suite à un constat partagé sur la nécessité de redynamiser l’UVICOCI, avec des idées nouvelles, une gouvernance renforcée et des objectifs stratégiques redéfinis. « Ma candidature est la volonté exprimée de plusieurs Maires de Côte d’Ivoire, toutes obédiences politiques confondues. Notre vision pour l’UVICOCI est claire : incarner le renouveau pour un avenir meilleur de nos communes », a-t-elle déclaré.

LAURE 2
PRÉSIDENCE UVICOCI : MME LAURE BAFLAN-DONWAHI, Candidate   7

De ce qui est du projet de la candidate, il repose sur trois axes stratégiques majeurs. Le premier axe concerne le  renforcement de  la cohésion et la solidarité au sein de l’UVICOCI. Le deuxième a pour ambition d’accroître la notoriété, la visibilité et la crédibilité de l’union. Puis d’améliorer la gouvernance et la performance de l’UVICOCI.  Ces trois axes se déclinent à travers plusieurs actions prioritaires. Notamment, l’amélioration du statut de l’élu local (création d’une mutuelle des maires, assurance maladie, caisse de solidarité, renforcement des capacités des agents municipaux, etc.) ; la mise en place d’une plateforme de formation et d’assistance en matière de politique de développement local pour les communes ; Le développement de l’intercommunalité locale et de la coopération bilatérale et multilatérale avec les réseaux de maires à l’international. Si elle est élue, la future présidente de l’Uvicoci va  organiser un salon annuel des collectivités territoriales. Mieux,  la Maire de Mayo va élaborer un plan stratégique de l’UVICOCI. «  Avec mes homologues, nous voulons porter plus haut et plus loin l’étendard de l’UVICOCI, pour une gouvernance adaptée, performante et plus ambitieuse, au service de tous les Maires et de toutes les populations de Côte d’Ivoire. Ensemble, redonnons un nouveau souffle à notre union », a-t-elle lancé.

Créée le 6 juillet 1983, l’Union des Villes et Communes de Côte d’Ivoire (UVICOCI) a pour mission d’accompagner la politique de communalisation, en favorisant un transfert effectif de compétences et de ressources entre l’État et les collectivités territoriales. Cette année, l’union fêtera ses 41 ans d’existence.

Aimé Kouassi