Développement socioéconomique : La fréquence jeune veut susciter l’intérêt des jeunes pour l’école

A travers cette caravane, Fréquence 2 sera présente dans pluisieurs établissements scolaires de Côte d'Ivoire
88 / 100

Mariam Coulibaly, Directrice Générale de Fréquence 2, a saisi cette opportunité pour rendre un vibrant hommage à toutes les équipes du Groupe RTI (Radiodiffusion Télévision Ivoirienne), de la radio Fréquence 2, des chefs d’établissements d’accueil et des élèves qui ont effectué massivement le déplacement pour prendre part à ce lancement. Pour elle , la caravane « Fréquence 2 dans mon école », lancée en 2020, est devenue un creuset de l’engagement en faveur de l’Excellence à l’école.

« En cinq ans, des rencontres exceptionnelles et généreuses ont été faites au cours de cet événement. Plusieurs mesures d’accompagnement ont été mises en place dans les différents collèges et lycées, avec des présents dans le but d’encourager les élèves à être toujours focus », a-t-elle expliqué.

Mme Yapi Sonia, ancienne élève de la promotion 1999 du lycée Jeunes fille de Yopougon, par ailleurs chef d’entreprise aujourd’hui, a vécu des conditions difficiles durant son parcours scolaire. Ce passé pénible en mémoire, elle a décidé d’apporter une assistance à certains élèves que les parents n’arrivent pas à scolariser, à cause de la situation précaire dans laquelle ils vivent.

  • photo frequence 1
  • photo frequence 2
  • photo frequence 6
  • photo frequence 3
  • photo frequence 5

Pour ce faire, depuis 4 ans maintenant, elle prend en charge quelques élèves qui sont dans la même situation qu’elle pendant ses années scolaires. Des élèves rencontrés, en l’occurence, lors des précédentes caravanes « Fréquence 2 dans mon école ».

Il faut rappeler que cette caravane, qui a pour but de susciter et valoriser l’Excellence, met en lumière des élèves modèles et des parcours d’anciens inspirants, dans une ambiance festive.

Après elle, des représentants des ministères de l’Education nationale et de l’alphabétisation, de l’Emploi et de la protection sociale ont réaffirmé l’engagement de leurs différentes structures à accompagner l’équipe dirigée par Mariam Coulibaly.

Aussi, des anciens bénéficiaires, qui ont vu l’émission réalisée dans leurs établissements, ont rendu témoignage. Tour à tour, ils ont dit merci à l’équipe de production de l’émission et aux personnes de bonnes volonté qui leur ont permis d’avoir le goût de l’école et de surtout bien travailler.

Il faut noter que cette édition qui s’annonce grandiose démarrera le 28 février prochain et prendra fin le 17 avril 2024. Des villes telles que Daoukro, Bongouanou, Bingerville, Séguéla, Guiglo, Soubré, San-pédro, Grand-Lahou, Lakota et Boundiali accueilleront cette 5ème caravane qui enregistrera au moins 3.000 participants à chacune des opérations.

Rodrigue Cofye