Industrie du livre : La Côte d’Ivoire, hub de la littérature africaine francophone

photo livre
61 / 100
photo livre 6
Industrie du livre : La Côte d’Ivoire, hub de la littérature africaine francophone 7

Anges Félix N’dakpri, commissaire général du Salon international du livre d’Abidjan, a indiqué que le bien fondé du Sila est née en 1999 et a aujourd’hui 25. Révélant ainsi, que le choix du Parc d’exposition n’est pas fortuit. Il  a affirmé la volonté de faire de ce grand espace, un endroit étroit pour les éditions à venir , afin que le livre ne reste pas en marge du développement du pays. «Nous avons opéré le choix d’investir l’immense Parc des expositions que nous rêvons de rendre exiguë l’année prochaine» . Pour cette édition, le Kenya est le pays invité d’hibernal apportant avec lui une riche palette de sa littérature unique et dynamique. Les visiteurs ont ainsi l’opportunité d’explorer et d’apprécier la diversité et la profondeur des œuvres kenyanes, créant un pont littéraire entre les deux nations africaines.

photo livre 3
Industrie du livre : La Côte d’Ivoire, hub de la littérature africaine francophone 8

Quant au  Chef de la délégation du Kenya, pays invité spécial de cette édition, Chambi Herman, il a , au nom de Aisha Jumwa Katana, ministre de l’Égalité des sexes, de la culture, des arts et du patrimoine du Kenya, informé que son pays se tient prêt pour apporter son soutien à l’industrie de l’édition du livre en exprimant son sentiment de joie, lors de cette cérémonie de la 14e édition.  « Notre gouvernement est prêt à soutenir l’industrie du livre en Côte d’Ivoire. Car, cette occasion souligne les relations entre les deux nations. J’appelle plutôt que le livre soit une source de cohésion et de paix pour tout un chacun. J’invite donc les maisons d’édition ivoiriennes à venir au prochain Salon du livre en Nairobi, au Kenya », a-t-il informé.

photo livre 4
Industrie du livre : La Côte d’Ivoire, hub de la littérature africaine francophone 9

Pour sa part, la ministre de la Culture et de la Francophonie, Françoise Remarck , a indiqué que  cette édition du Sila est celle des innovations. « Le choix de l’auteur à l’honneur confirme l’ouverture du Sila à renforcer sa notoriété à l’international », dit-elle. S’adressant aux acteurs du livre, elle a réaffirmé son ambition et sa disponibilité pour que la Côte d’Ivoire soit la référence pour le livre. « Je suis consciente des difficultés et des menaces que vous traversez parce que le choix d’abriter cette édition du Sila traduit la place qu’occupe le livre dans la société », a-t-elle rassuré les auteurs. De plus, elle a invité les acteurs de la chaîne du livre à faire des contributions pour créer la “maison du livre “ . Elle a par ailleurs, déclaré au terme de son allocution que la prochaine région qui sera invitée au Salon international du livre d’Abidjan sera la région du Cavally. 

photo livre 5
Industrie du livre : La Côte d’Ivoire, hub de la littérature africaine francophone 10

Le grand chancelier de l’ordre national, Ally Coulibaly, par ailleurs parrain du Sila 2024 a , lors  de cette cérémonie exprimé sa passion pour les livres depuis son bas âge. Affirmant que « le SILA est une fête, et le roi de cette fête demeure le livre de papier ». Avant cette affirmation, il a expliqué le rôle que peut avoir la lecture dans la vie de chacun. « La lecture propose aux jeunes des irremplaçables outils de connaissances parce qu’elle, nourrit leur intelligence, enrichit leur vocabulaire. La lecture offre le savoir -faire et le savoir-être et elle véhicule la vérité, la sagesse et la beauté. La lecture est un voyage, lire c’est traversé les époques, arpenté les continents, c’est vivre plusieurs fois de nombreuses vies. La lecture nous permet de surmonter notre solitude », a-t-il expliqué.

photo Sila
Industrie du livre : La Côte d’Ivoire, hub de la littérature africaine francophone 11

Il faut souligner que le Sila se tient du 14 au 18 mai 2024. Le pays invité d’honneur est le Kenya et l’auteur à l’honneur est Serge Bilé. Concernant  la ville hôte, c’est Grand-Bassam.  Plus de 30 pays ont convergé vers la Côte d’Ivoire pour célébrer le livre au bord de la lagune Ebrié.

Julien Koffi ( stagiaire)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.