Affaire Touré Ahmed Bouah collectif des créanciers : Ajavon Koffi dans de beaux draps

photo Sophia 1
53 / 100
photo Sophia 2
Affaire Touré Ahmed Bouah collectif des créanciers : Ajavon Koffi dans de beaux draps 3

 Selon Touré Ahmed Bouah, il ne doit aucun franc CFA aux six membres du CVC-TAB , avec à leur tête Ajavon Koffi. Bien au contraire , c’est le dénommé Ajavon Koffi qui lui doit la somme de 170 millions de Fcfa. Il a fait cette déclaration dans un communiqué de presse. En effet, Ajavon Koffi a fait l’objet d’une action en justice qui a livré son délibéré, le 15 mars 2022, portant sur une opération d’escroquerie. Il a d’ailleurs été condamné pour avoir escroqué 170 millions de Fcfa au PDG de la société immobilière SOPHIA.SA, Touré Ahmed Bouah et condamné à 10 ans de prison pour escroquerie. Ajavon Koffi a fait face à la culpabilité établie par la justice. Un mandat d’arrêt lui a été décerné et a payé à Touré Ahmed Bouah , la somme de 10 millions à titre de dommage et intérêt. Faisant un appel, le 16 novembre 2023, de la décision de sa condamnation à dix ans de prison ferme, son dossier portant le numéro 0102 PG-AP du 16 novembre 2023 et la Cour d’appel n’a pas encore rendu son verdict final. Face à cette auto-accusation établie d’Ajavon Koffi, la Justice l’a condamné  à dix (10) ans d’emprisonnement  assorti d’une d’un million (1.000.000) de francs CFA . Un mandat d’arrêt et Condamne Ajavon Koffi  à payer  à Touré Ahmed Bouah la somme de dix millions (10.000.000) de francs CFA. Pendant que le PDG de la société immobilière SOPHIA.SA attend la décision de la Cour d’appel, Ajavon Koffi s’est lancé dans une campagne médiatique que Touré Ahmed Bouah trouve foncièrement diffamatoire contre sa personne. Pire, Ajavon Koffi accompagné de deux autres personnes ont saisi, le 2 avril 2024, le Pôle pénal économique et financier pour mobile qu’ils auraient été abusés et arnaqués par Touré Ahmed Bouah dans une affaire de voitures de luxe. Le préjudice s’élèverait, disent-ils, à plus de 415 millions de Fcfa.  Ajavon Koffi a fait appel, le 16 novembre 2023, de la décision de sa condamnation à dix ans de prison. En outre, la police criminelle ouvre une enquête sur Ajavon Koffi. Agacé et désespéré par l’attitude d’Ajavon Koffi, Touré Ahmed Bouah a décidé de porter à nouveau, une plainte contre celui-ci. Il a, à cet effet, saisi le procureur du Tribunal de première instance d’Abidjan pour « la suite de l’affaire d’escroquerie portant sur 170 millions de Fcfa et pour diffamation » contre Ajavon Koffi. Le dossier a été transmis, le 17 avril 2024, par le procureur à la police  criminelle d’Abidjan pour mener une enquête exhaustive dont les résultats devront être remis au procureur, sauf changement de dernier minute, le 30 mai 2024, selon les échos . Une fois en possession des conclusions de l’’enquête, le procureur du Tribunal de première instance d’Abidjan avisera sur le cas Ajavon  Koffi. Étant au nombre de trois, deux se sont retirés dans l’affaire.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.