Dialogue général du trésor public : Ahoussi Arthur en accord parfait avec ses collaborateurs

Photo de cloture Dialogue General
58 / 100

« Je suis là pour vous, je suis avec vous ». Tel est le mot de fin du Directeur Général du Trésor et de la Comptabilité Publique, Ahoussi Arthur Augustin Pascal, à la clôture du Dialogue Général du Trésor Public, qui s’est déroulé du 3 au 5 juillet 2024, au Palais de la Culture d’Abidjan-Treichville.

Cette rencontre aura permis aux porte-paroles issus des Circonscriptions Financières, Paieries Générales, Directions Centrales, services spécialisés, structures sociales, syndicales et associatives de faire l’état des lieux, présenter les difficultés quotidiennes auxquelles ils font face et de proposer des solutions d’amélioration. Dans son intervention, le Directeur Général, a tenu à réitérer toute sa gratitude au Président de la République, Alassane Ouattara, ainsi qu’au ministre des Finances et du Budget, Adama Coulibaly pour la tenue effective de ce Dialogue Général.

Revenant sur les attentes liées à ce Dialogue Général du Trésor Public, Ahoussi Arthur Augustin Pascal a indiqué que ce cadre d’échanges a été créé afin que chacun des agents du Trésor Public soit habité par une plus grande sérénité et qu’il travaille ainsi d’arrache-pied à l’atteinte des objectifs assignés à l’institution.

Exhortant en outre, chaque agent à investir aussi la plateforme ‘’Je parle librement à mon DG de tous les sujets qui me préoccupent’’, il a d’ailleurs assuré que beaucoup d’agents lui avaient déjà fait part de leurs préoccupations, à travers ladite plateforme et qu’ils avaient reçu chacun des réponses plutôt positives.
Entrant, enfin, de plain-pied dans le vif du débat, là où son auditoire l’attendait, le Directeur Général provoquera un véritable délire en déclarant que l’essentiel des doléances rencontrait son entière adhésion.

Non sans faire remarquer avec justesse que certaines questions soulevées ont toutefois besoin d’être traitées avec beaucoup de discernement. « Chacun de nous a fait part de ses préoccupations, mais leur mise en œuvre doit contribuer à plus de cohésion que de division. D’autre part, des décisions prises sur l’instant sont difficiles à rattraper après », a-t-il faire prévaloir.

Respect des valeurs du Code d’Éthique et de Déontologie du Trésor Public, la condition sine qua non ! S’il s’est dit favorable à l’essentiel des doléances soulevées, le premier responsable du Trésor Public a cependant lié leur résolution au respect strict des valeurs contenues dans le Code d’Éthique et de la Déontologie. Insistant notamment sur l’intégrité, valeur cardinale inscrite dans sa vision de ‘’Faire du Trésor Public une administration excellente et intègre au service du citoyen et des parties prenantes.’’

« Quand je parle d’intégrité, c’est l’adhésion entière à toutes les règles qui concernent notre métier. C’est respecter toutes les valeurs de notre Code d’Éthique et de la Déontologie et faire en sorte que les deniers publics soient gérés avec davantage de rigueur», a-t-il vivement recommandé. Poursuivant, Ahoussi Arthur Augustin Pascal a aussi insisté sur des points tels que le recouvrement des recettes non fiscales : « Je voudrais nous engager tous à nous y impliquer, même pour ce qui est des recettes fiscales », a-t-il invité les uns et les autres.

Appelant ainsi à une collaboration plus étroite avec les autres administrations engagées dans la mobilisation des recettes et indiquant qu’une digitalisation totale des outils devrait amener à recouvrer plus de ressources. Il s’est aussi appesanti sur le statut du Comptable Public, la gestion des ressources humaines, le profil de carrière, le réseau informatique, le fonctionnement des structures sociales, ainsi que les différentes opérations immobilières initiées aussi bien par la Direction Générale que les structures syndicales.

Sur cette dernière question, l’initiateur du Dialogue Général a promis la mise en place d’un comité qui sera chargé de l’étudier en profondeur. S’adressant aux structures sociales, le Directeur Général a souhaité que celles-ci ne soient pas fermées aux réajustements souhaités par les intervenants.

Il les a ainsi invités à revoir les taux d’intérêt sur les prêts aux membres. Plaidant également pour que celles-ci envisagent à mutualiser leurs moyens pour mieux servir leurs membres. Sur la question relativement aux Ressources Humaines, il a exhorté les services à une meilleure utilisation de celles-ci, soulignant que le travail doit être reparti de façon équitable pour un meilleur rendement de tous les agents.

Aimé K.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.