Une zone franche de 624 Hectares dédiée à la Tech et à la Biotech en Côte d’Ivoire

Le VITIB était partenaire du CYBER Africa Forum (CAF) 2024
88 / 100
00abcbf9 9634 495e ba06 6838740c332d
Mébéti Dosso, DG du VITIB

« Notre cœur de métier est d’abriter toutes les structures qui relèvent des Technologies de l’Information et de la Communication (TIC) et de la Biotechnologie. » Ce sont les premières informations que Nicaise Douka a délivrées durant cet entretien, au Sofitel Hôtel Ivoire de Cocody, Abidjan. Les premières d’une longue liste.

En effet, cela fait bientôt un an que Mébéti Dosso a été nommé à la tête du VITIB. Nicaise Douka, expliquant l’implication du Village Technologique dans l’initiative CAF, a indiqué qu’elle s’inscrivait dans la vision du Directeur Général pour la zone franche technologique et était en adéquation avec les activités, les missions et les objectifs du VITIB :

« Notre site héberge des pépinières, des grandes entreprises, des multinationales, etc. A ce jour, nous avons à peu près 80 entreprises agréées, selon notre système d’agrément, installées ou en voie d’installation. »

IMG 3491
Nicaise Douka, chef du service communication et marketing du VITIB

Concernant justement l’agrément, Nicaise Douka a expliqué que l’entité dispose d’un Guichet Unique. C’est lui qui, après étude des dossiers par la commission mensuel d’agrément du VITIB, répond favorablement, ou pas, à la demande d’éligibilité des entreprises candidates. « L’éligibilité vaut agrément », a-t-il spécifié.

Il a également souligné que le VITIB est la société de promotion, de gestion et d’exploitation de la zone franche technologique et biotechnologique de Grand-Bassam. Cette zone, d’une superficie totale de 624 hectares, compte, en son sein, 05 data centers et offre de nombreux avantages fiscaux (TVA à 0%, 0% d’impôt, 0% de droits de douane à l’import, des crédits d’impôt, etc.)

436418071 957781866349210 2410604353589723574 n
Mébéti Dosso, DG du VITIB
Au terme de l’entretien, Nicaise Douka a partagé, les paroles de son Directeur Général : « L’objectif est de bâtir, sur ce site, une smart city. Une cité qui sera le hub Ouest Africain des TIC et de la Biotech. Elle abritera des immeubles intelligents, des centres d’exposition, des universités, des hôtels moyens et hauts de gamme… Et sera capable d’accueillir des grands évènements autour de la Tech. » A transmis le messager avant de reprendre son bâton de pèlerin pour prêcher, aux entreprises présentes au CAF, l’intérêt d’investir dans la zone franche gérée par le VITIB.

KOFFI-KOUAKOU Laussin