Jacqueville (ADOUKRO) : Le ministre Gouverneur Vincent Lohoues  salue le  projet ville écologique et durable

ADOUKRO 1
64 / 100

Le projet urbain Adoukro Ville Nouvelle offre une perspective de forte attractivité. Samedi 11 mai 2024, lors de la journée d’hommage au Président, Alassane Ouattara, le ministre Gouverneur du District autonome des lagunes, Vincent Essoh Lohoues  a salué l’avènement de ce projet innovateur.  

Construire à ADOUKRO ville nouvelle dans le Département de Jacqueville, une unité de transformation des déchets ménagers du District Autonome des Lagunes en énergie propre, en engrais solide et liquide, en briques et pavés par le groupe canadien BIO-CRUD.

ADOUKRO 3
Jacqueville (ADOUKRO) : Le ministre Gouverneur Vincent Lohoues  salue le  projet ville écologique et durable 5

Le District Autonome des Lagunes s’est également engagé à donner son appui institutionnel au projet de la ville nouvelle, écologique et durable d’ADOUKRO. Cette ville nouvelle, écologique et durable sera dotée du plus grand parc aquatique d’Afrique, d’un stade omnisport, d’un Lycée Professionnel de jeunes filles, d’une université chinoise, d’un Centre Hospitalier Universitaire privé, de l’hôtel de ville (Mairie), d’un complexe hôtelier de 5 étoiles, d’une marina, d’une cité de villas de hauts standing, de moyens standing et de logements sociaux et d’une zone franche d’activité économiques et industrielles.

Le ministre Gouverneur a saisi cette occasion pour announcer que les propriétaires terriens des sites impactés de la ville nouvelle d’ADOUKRO seront indemnisés et la purge des droits coutumiers assurée suivant les barêmes en vigueur en Côte d’Ivoire.

ADOUKRO 2
Jacqueville (ADOUKRO) : Le ministre Gouverneur Vincent Lohoues  salue le  projet ville écologique et durable 6

Selon lui, cette ville nouvelle est financée à hauteur de 1000 milliards de francs CFA par le groupe financier Chinois FORTUNE GROUP dont les représentants en Côte d’Ivoire ont confirmé que le financement est bel et bien bouclé.

“Quel ministre Gouverneur de Côte d’Ivoire refuserait-il de donner son appui institutionnel à un tel 16 projet structurant, d’une telle envergure, créateur de milliers d’emplois directs et indirects et de richesses, au profit des jeunes et des femmes du Département de Jacqueville, de la Région des Grands-Ponts et du District Autonome des Lagunes”, s’est-il interrogé.  

Au nom des populations des Grands-Ponts, le ministre Gouverneur a réitéré son infinie reconnaissance au Président de la République de Côte d’Ivoire,  Alassane Ouattara, qui ne ménage aucun effort  pour conduire à bonne fin tous ces projets à court, moyen et long terme dans l’intérêt bien compris de tous les concitoyens d’ici et d’ailleurs.

Sur une superficie de 2384 Ha, entre lagune et mer, le projet urbain Adoukro Ville Nouvelle situé juste après le pont de Jacqueville à droite, offre une perspective de forte attractivité et de développement au niveau de la zone concernée, mais aussi dans toute la région des grands ponts.

ADOUKRO 4
Jacqueville (ADOUKRO) : Le ministre Gouverneur Vincent Lohoues  salue le  projet ville écologique et durable 7

À l’heure de l’étalement urbain et de la périurbanisation, cette future agglomération renoue avec les plans directeurs d’urbanisme dans l’aménagement, valorise le patrimoine foncier d’une communauté villageoise et offre un cadre de vie hautement qualitatif.

Face à une pénurie de terrains à aménager à Abidjan et au regard de la disponibilité de terrains dans sa périphérie, les villes environnantes apparaissent de plus en plus comme une solution aux besoins de logements.

Consciente de cet atout, la communauté villageoise d’Adoukro, dans la commune de Jacqueville disposant d’un patrimoine foncier d’une contenance de deux mille trois cent quatre-vingt-quatre hectares trente-sept ares vingt-quatre centiares (2384 ha 37 à 24 ca) en bordure de lagune a décidé de faire de son village un pôle urbain avec toutes les infrastructures répondant au standard d’une ville.

Ainsi, par la volonté commune des fils et filles du village d’Adoukro, à travers la MUFA (Mutuelle des Fils et Filles d’Adoukro), le projet Adoukro Ville Nouvelle a connu un processus d’élaboration à partir de 1995 jusqu’à son approbation en 2014 en deux (2) tranches. Il s’agit des arrêtés d’approbation N° 14-1273/MCLAU/DGUF/DU/SDAF et N° 14-1274/MCLAU/DGUF/DU/SDAF portant approbation du projet d’aménagement dénommé « Adoukro Tranche 1 » et « Adoukro Tranche 2 ».

La réalisation de cet aménagement présente des avantages économiques certains pour les habitants d’Adoukro, pour le Département de Jacqueville et particulièrement pour le désengorgement urbain du Grand Abidjan. La ville durable Adoukro est un projet d’aménagement urbain qui renferme tous les équipements et infrastructures faisant de celle-ci, un pôle urbain moderne et attractif.

La bordure lagunaire de 4 Km sera aménagée sur 100 m de recul pour offrir une plage publique dont tous les habitants pourront profiter.

Des zones à aménager pour habitat d’une superficie de 997,9 ha, comprenant tous les types de logements partant des logements sociaux jusqu’aux logements super-standing (longeant la bordure lagunaire).

Le site présente de nombreuses réserves administratives, un hôtel de ville, un groupement des sapeurs-pompiers militaires, des postes de police et gendarmeries. La ville étant en construction, elle présente une réelle opportunité d’affaire pour tous les investisseurs.

Aimé Kouassi

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.