Une joint venture pour la construction d’un data center stratégique à Djibouti

PAIX est spécialisée en solutions pour data centers
90 / 100

A travers cette coentreprise, l’expertise industrielle de PAIX Data Centres s’allie à la connaissance locale du Fonds Souverain de Djibouti, pour fournir des services de centre de données, aux standards internationaux, adaptés aux besoins uniques de Djibouti, en particulier, et de l’Afrique de l’Est, en général. Dans le détail, la nouvelle installation servira de plateforme d’interconnexion stratégique pour les fournisseurs de services Internet (ISPs), les fournisseurs de cloud (SaaS, PaaS, IaaS et MBaaS), les institutions financières et les entreprises en quête d’une infrastructure fiable et évolutive pour soutenir leurs initiatives numériques.

telechargement 28

Concrètement, les 10 câbles sous-marins connectés à Djibouti et 03 trois autres actuellement en construction, dans le cadre de la mise en oeuvre matérielle de ce projet, font de ce centre de données, né de cette joint venture avec le Fonds souverain de Djibouti, aujourd’hui, un futur point d’accès clé pour PAIX et ses clients désireux de desservir les marchés émergents de cette région du continent mère.

Dans cette entreprise, PAIX a la charge de l’achat du terrain, des bâtiments et de l’équipement de ce data center, d’une puissance maximale de 05 MW, qui sera installé sur une surface d’environ 50.000 m2 d’espace utilisable, pour une ouverture prévue en 2026, dans sa première phase. L’infrastructure comprendra des systèmes de refroidissement avancés, des sources d’alimentation de secours et des mesures de sécurité robustes, garantissant ainsi des performances et une fiabilité optimales pour les applications et services critiques. Doté d’une capacité de plusieurs mégawatts, ce centre de données répondra aux besoins diversifiés des clients de divers secteurs, en leur fournissant les outils et les ressources nécessaires pour accélérer l’innovation et stimuler leur succès commercial.

telechargement 27

Selon Wouter van Hulten, l’investissement de sa firme dans JIB1 la positionne au carrefour de la connectivité entre l’Afrique, l’Europe, le Moyen-Orient et l’Asie. « Le puissant hub réseau créé par l’agrégation de multiples points jonctions de câbles sous-marins connectant à des câbles terrestres fait de Djibouti une passerelle très attrayante (…) Nous avons reçu un vif intérêt de nos clients de connectivité, CDN, médias sociaux et cloud cherchant à desservir les marchés émergents qui peuvent être accessibles par ces câbles (…) Nous prévoyons de développer des hubs cloud et de contenu magnétiques prospères à Djibouti. » A ajouté le Président Directeur Général de PAIX.

1711751242295

Pour Jean-André Gbarssin du Fonds Souverain de Djibouti, « en tant que cœur de l’économie numérique de l’Afrique, Djibouti joue un rôle stratégique dans la facilitation de la connectivité entre l’Afrique, le Moyen-Orient et l’Asie. PAIX Djibouti servira de catalyseur pour l’inclusion numérique et le développement économique, permettant aux entreprises de débloquer de nouvelles opportunités et de réaliser leur plein potentiel à l’ère numérique. Et nous sommes ravis, en tant que Fonds souverain, de faire partie de cet investissement. » A-t-il déclaré concernant cette joint venture.

PAIX Data Centres et le Fonds Souverain de Djibouti restent engagés à fournir des solutions de centre de données répondant aux normes internationales, ainsi qu’aux besoins évolutifs des clients, et contribuant à la croissance et à la prospérité de Djibouti et, plus largement, de la région de la Corne de l’Afrique. PAIX Data Centres opère déjà à Accra, au Ghana, et à Nairobi, au Kenya.

KOFFI-KOUAKOU Laussin

à lire aussi :

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.