Après une journée d’hommage inoubliable à Yamoussoukro : Qui veut discréditer les Organisations interprofessionnelles agricoles ? 

TOF PRODUCTEURS
48 / 100

Quel est l’objectif de cette manipulation ?  Et  à quel dessein ? Le temps, l’autre nom de Dieu,  sera le seul à nous dire autant de questions.

Comment se fait-il  qu’un document comptable signé par la direction du Conseil du café-cacao et détenu par un cercle fermé soit publié dans les journaux ?

Interrogé, l’un des organisateurs de la cérémonie du 6 juillet 2024, croit savoir d’où viennent ces contestations et ces voix discordantes, qui pensent révéler les dessous de la mobilisation exceptionnelle par les producteurs de la filière café-cacao. Selon lui, toutes ces agitations ont un seul but, discréditer les organisations interprofessionnelles agricoles afin de faire un passage en force en imposant des organisations ‘’fantoches’’, qui serviront à la mise en place de l’interprofession du café-cacao.

Car en réalité, révèle-t-il : « l’atelier de restitution des résultats de l’état des lieux des organisations professionnelles agricoles (OPA) qui a été effectué du 23 février au 24 mai 2024 par le cabinet Jad’Expertise sous la supervision du Comité Technique OIA Café-Cacao, qui s’est tenu le vendredi 21 juin 2024 à IVOTEL, Abidjan-Plateau, a accouché d’une souris. Les  144 participants issus des organisations des producteurs), des sociétés coopératives, du Comité Technique OIA Café-Cacao, des  du Conseil du Café-Cacao, ont dit niet au  cabinet Jad’Expertise et au comité Technique OIA Café-Cacao.

La création  des Unions dans les 13 Délégations Régionales du Conseil du Café-Cacao dans un délai relativement court qui tient compte des urgences, a été purement et simplement rejetée par les producteurs.  

La Rédaction

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.