Amélioration de l’environnement des affaires : Le CEPICI a mobilisé 1 000 milliards de FCFA d’investissements privés agréés en 2023

DG CEPICI
23 / 100

Selon Solange Amichia, Directrice générale du Centre de Promotion des Investissements  (CEPICI), la Côte d’Ivoire reste une destination attractive. Pour preuve, le CEPICI a mobilisé 1 000 milliards de FCFA d’investissements privés agréés en 2023.

Toujours au titre de l’attraction des investissements, la Directrice générale du CEPICI a indiqué qu’à fin 2023, le portefeuille d’investissement compte 189 projets pour un montant de 5 333 milliards de F CFA. La Directrice a fait cette annonce hier, jeudi 22 février 2024, à Abidjan-Plateau, au cours d’une conférence bilan des activités 2023 de ladite structure. Selon elle, les performances du Guichet unique de formalités d’entreprises se sont améliorées avec la création de plus de 25 000 entreprises en 2023.Solange Amichia a rappelé la Stratégie nationale d’amélioration du climat des affaires inspirée de la vision du Président de la République, Alassane Ouattara, de faire du secteur privé, le pilier de la croissance économique. 

De 2020 à 2023, ce sont 31 656 certificats d’identifiant unique d’immatriculation qui ont été générés sur un objectif cumulé de 43 500, soit 72,7%, a révélé la DG du CEPICI. Au titre de la communication et des relations publiques, on note une évolution de la présence sur les réseaux sociaux en 2023. 34 617 visites ont été enregistrées sur le site internet www.cepici.ci l’année dernière. 2 856 visiteurs et requêtes d’information en présentiel ont été enregistrés dans les différents guichets du CEPICI en 2023. S’agissant des perspectives pour 2024, la DG du CEPICI a annoncé entre autres, la dématérialisation de la soumission de demande d’agrément, la rationalisation du code des investissements datant de 2018, la délivrance de l’identifiant unique (IDU) aux entreprises à l’intérieur du pays.

Il sera également question de déployer à Bouaké les services du CEPICI, d’acquérir un siège pour la structure et centraliser sur une plateforme unique et dématérialisée les données sur les investissements privés captés par les ministères et structures étatiques en dehors du CEPICI. Solange Amichia a réaffirmé l’engagement du CEPICI à assister les entreprises par la création du Comité stratégique d’aftercare en vue de la résolution de leurs problèmes. Notons que pour le Plan National de Développement (PND 2021-2025), le CEPICI devra mobiliser 6 400 milliards de FCFA, soit 20% du montant global, à travers le code des investissements.

Aimé K.