La BRVM fait sonner la cloche pour l’égalité des genres

115 places boursières, dans le monde, s'engagent, chaque 08 mars, pour les droits des femmes
90 / 100

« Célébrer la femme, c’est célébrer la vie ! Reconnaitre ses droits, c’est perpétuer la vie ! » C’est ce qu’a déclaré Dr Félix Edoh Kossi Amenounve, le Directeur Général de la place boursière de l’Union Economique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA), le 08 mars dernier, à la faveur de la Journée Internationale des Droits des Femmes.

Et ce, ce vendredi 08 mars 2024, en présence de Kadhy Touré, Directrice Générale de BROWN Angels, Animatrice Tv, Productrice et Actrice, la Keynote Speaker du jour venue partager son expérience de vie et de l’entrepreneuriat, sa passion pour les industries créatives, ainsi que sa volonté de contribuer à l’éducation financière des femmes en Côte d’Ivoire et dans toute la sous-région, en compagnie de Setcheme Jeronime Mongbo, la nouvelle Directrice d’ONU Femmes en Côte d’Ivoire, qui, elle, a mis l’accent sur l’importance cruciale d’investir dans les femmes.  

  • RING THE BELL FOR GENDER EQUALITY LA BRVM ENGAGEE POUR LINVESTISSEMENT AU FEMININ 2
  • RING THE BELL FOR GENDER EQUALITY LA BRVM ENGAGEE POUR LINVESTISSEMENT AU FEMININ 3
  • RING THE BELL FOR GENDER EQUALITY LA BRVM ENGAGEE POUR LINVESTISSEMENT AU FEMININ 5

Parlant justement d’investissement, ce 08 mars, de nombreuses femmes du monde des affaires et de la finance, toutes engagées pour le plein exercice de leurs droits, telles que Massogbè Touré, Présidente Directrice Générale du Groupe SITA, Georgette Zamble du PNUD, Olga Djadji de la Fondation BJKD, Roselyne Laubhouet Goudiaby de NAYEL, Kim Tran de TRENDERZ, Myriam Ouattara, Directrice Générale de Bridge Asset Management, Marie Antoinette N’Zebo de la Société Générale, Mariane Dollou Beugré de Hudson & Cie… ont participé à cette journée d’engagement pour les droits des femmes, au siège de la BRVM.

Les conférencières du jour l’ont souligné, « la célébration de la Journée Internationale des Droits des Femmes est une opportunité pour le monde entier d’évaluer les progrès, les échecs, les défis, les opportunités manquées ou à venir, les partenariats possibles dans le domaine précis des droits des femmes pour faire avancer nos pays » et créer un monde où chacun, chacune, a sa chance de mettre en œuvre toutes ses potentialités pour le développement durable et équitable.

Manon Coulibaly Karamoko, Présidente du Women Investment Club (WIC) Côte d’Ivoire et Corinne Houmou Ormon, Directrice de l’Antenne Nationale de Bourse de Côte d’Ivoire de la BRVM, également panélistes ce 08 mars 2024, ont entretenu l’auditoire sur la problématique de l’épargne-investissement pour les femmes, les barrières à surmonter, les bénéfices qu’elles peuvent en tirer et les retombées positives pour les économies de nos pays.

  • BRVM 34
  • BRVM 20 1
  • BRVM 37
  • BRVM 38
  • BRVM 43

03 jours après ce 08 mars 2024, le lundi 11 mars 2024, la BRVM a admis à sa cote l’emprunt obligataire par appel public à l’épargne FIDELIS Finance CAP25 7 % 2023-2028 sous le symbole FDFINBF.O1. « Cet emprunt, lancé sur le marché financier régional de l’UEMOA par l’établissement de crédit Fidelis Finance Burkina Faso, entre septembre et novembre 2023, a permis de mobiliser 14,94 milliards de FCFA et s’inscrit dans le cadre de notre plan stratégique CAP 2025 qui vise à terme, une transformation organique de notre société en vue de mieux accompagner le financement des PME. » A notifié l’Administrateur Directeur Général de Fidelis Finance, Dr Abdoulaye Sory.

En début d’année, le Burkina Faso et les 02 autres membres de l’Alliance des Etats du Sahel (AES), que sont le Mali et le Niger, ont annoncé « Leur retrait, avec effet immédiat, de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique Ouest (CEDEAO). » Si leur départ de l’UEMOA, plus qu’une probabilité, est apparu comme la suite logique à cette annonce, les 03 Etats de l’AES ont mis un frein aux spéculations en faisant savoir qu’il n’était pas à l’ordre du jour, pour l’instant.

RING THE BELL FOR GENDER EQUALITY LA BRVM ENGAGEE POUR LINVESTISSEMENT AU FEMININ 4
Le jeudi 20 avril 2023, un rapport de l’Official Monetary and Financial Institutions Forum (OMFIF) a révélé que sur 336 grandes institutions financières passées au crible (186 banques centrales, 50 fonds de pension, 50 fonds souverains, 50 banques commerciales), seules 14 % sont dirigées par des femmes, contre 13,3 % en 2021, puis 13,7 % en 2022. « Au rythme actuel de progression, il faudra cent quarante ans pour atteindre la parité dans les rôles de direction », note le rapport.

KOFFI-KOUAKOU Laussin