FIN DE LA 5ème CONFÉRENCE MONDIALE SUR LE CACAO : Un véritable succès pour la Côte d’Ivoire et le Ghana

TOF CACAO M 1
54 / 100

Ouverte le 21 avril dernier au Brussels Convention Centre – Square1 en Belgique, sur le thème : « Payer plus pour un cacao durable », la 5e Conférence mondiale sur le cacao a refermé ses portes le mercredi 24 avril 2024.

Un véritable succès pour la Côte d’Ivoire et le Ghana qui, dans le cadre de leur coopération dans le secteur du cacao, ont toujours milité afin que la quête d’un revenu décent pour le producteur soit un préalable indispensable pour la production d’un cacao durable.

Notons que le Directeur Général du Conseil du Café-Cacao, Koné Brahima Yves a pris part à ce grand rendez-vous des acteurs de la chaîne de valeur du cacao aux côtés du Ministre du Commerce, de l’Industrie et de la Promotion des PME, Souleymane Diarrassouba, qui conduisait la délégation ivoirienne.

Le Chief Executive du Ghana Cocoa Board, l’Honorable Joseph Boahen AIDDO et le Secrétaire Exécutif de l’Initiative Cacao Côte d’Ivoire – Ghana, Alex ASSANVO ont également pris part à cette conférence.

Au programme, plus d’une dizaine de panels qui ont permis d’évoquer toutes les questions liées à la durabilité du cacao, dont celle, primordiale, du revenu du producteur.

« Le cacao durable et traçable a un coût, il doit donc être payé plus cher », c’est l’essence du message porté par monsieur le Directeur Général du Conseil du Café-Cacao aux participants de cette World Cocoa Conference.  

Aimé K.