Fonds de Solidarité Africain (FSA): les gouverneurs réfléchissent à la pérennité du Fonds, à Abidjan

photo Kaba 5
55 / 100
photo Kaba 1 1
Fonds de Solidarité Africain (FSA): les gouverneurs réfléchissent à la pérennité du Fonds, à Abidjan 5

« Présider le Conseil des gouverneurs du FSA est un honneur pour moi et une occasion pour la Côte d’Ivoire de contribuer au rayonnement de cet important outil de financement du développement des économies africaines. Cette session ordinaire du Conseil des Gouverneurs qui se tient ce jour à Abidjan, est une rencontre cruciale de réflexions sur la pérennité du Fonds, en lien avec ses missions axées sur le développement économique et social de ses États membres régionaux », a indiqué Nialé Kaba. Elle  a par ailleurs invité ses paires à « approuver les comptes de l’Institution au titre de l’exercice 2023 qui sont bénéficiaires de 2,2 milliards de FCFA pour un volume total d’opérations de 245,6 milliards de FCFA », précise-t-elle. En outre la Ministre a sollicité la prise de « décisions pertinentes relatives à l’élargissement de la base actionnariale de l’Institution», a insisté Nialé Kaba.

photo Kaba 4 1
Fonds de Solidarité Africain (FSA): les gouverneurs réfléchissent à la pérennité du Fonds, à Abidjan 6

Elle a terminé en exprimant la gratitude du Gouvernement ivoirien aux Gouverneurs du FSA pour leur présence massive qui témoigne de l’importance accordée au Fonds de Solidarité Africain ainsi qu’à la problématique du financement du développement. Le président en exercice du Conseil d’Administration du Fonds de Solidarité Africain, Tanoh Kobenan a présenté le rapport de gestion au titre de l’année 2023. Il a relevé les performances opérationnelles et les bonnes notations des différentes agences en faveur du Fonds. « Ces performances procèdent du maintien d’une dynamique opérationnelle et de la qualité du portefeuille diversifié, avec une bonne maitrise du taux de sinistralité, en baisse par rapport à l’exercice précédent », souligne-t-il.

Aussi le Président du Conseil d’Administration du Fonds a marqué un véritable satisfécit du fonds au titre de l’exercice 2023. Selon lui, « le total bilan s’est accru de 74,72 %, le résultat net a connu une croissance de 28,68 %, le produit net bancaire est en augmentation de 39,53 %, le coefficient d’exploitation s’est amélioré en passant de 0,57 contre 0,49, et les fonds propres effectifs se sont renforcés de 15,67 % ». Le PCA a rappelé aux participants la vision du Fonds de Solidarité Africain qui est celle de devenir à l’horizon 2025, une institution panafricaine forte et innovante, au service de la transformation structurelle des économies des Etats membres. Pour accompagner cette vision les autorités de la Banque Africaine de Développement (BAD) et de la Banque Arabe pour le développement économique de l’Afrique ( BADEA) ont décidé d’appuyer le FSA.

photo Kaba 2 2
Fonds de Solidarité Africain (FSA): les gouverneurs réfléchissent à la pérennité du Fonds, à Abidjan 7

Ainsi, a-t-on enregistré plusieurs accords de signature lors de la tenue de cette 3ème session ordinaire. Il s’agit notamment de  la signature d’un accord de coopération entre le FSA et la BAD,  et la signature d’un accord de prêt dans le cadre du financement des Etats du FSA par la BADEA. 

Il faut noter que que le Royaume du Maroc et la Sierra Leone font officiellement leur entrée au Fonds de la Solidarité Africain.  

Aïcha Koné Mambassou